Couché dans le gazon avec un couple de français rencontré hier au guidon de leur tandem, la fraîcheur de cette soirée suffisait à oublier les difficultés de la journée. Autant dire que cette marche montagnarde, sous le cagnard et accompagnée d’une nuée permanente de moustiques redéfinit rapidement votre sens de la suffisance. Ici la canicule vous frappe à chaque changement de col, le moindre ruisseau impose un arrêt et le croisement d’un semblable force au salut.

Read more →