En Route Libre

Extrait du 11 octobre 2016

"La brume matinale n'était pas prête de se dissiper. Le compteur accroché au guidon affichait seulement un petit 6h30. L'océan était à peine visible, face à lui, la cordillère des Andes se dressant au loin. Depuis mon départ je ne cessais d’observer ces montagnes avec une appréhension n'ayant d'égale que ma fascination.
J'arrivais alors au bas d'une dune, tandis que ma vitesse diminuait, une forme de couleur sombre se dessinait sur le bas côté à plusieurs dizaines de mètres en avant de moi. A chaque seconde la scène se détaillait davantage. Je pouvais maintenant distinguer une silhouette étendue dans le sable et plus je m'en approchais, moins j'en croyais mes yeux. Immobile, bandeau sur le visage, je reconnaissais soudainement les yeux d'une femme..."

Nicolas Bellavance